Connexion

Nous connaître

Qui sommes-nous ?

Observatoire national, centre de ressources et de formation, le Forum du travail d'intérêt général est un organe favorisant la collaboration et le partage d'expériences entre de nombreux acteurs, parties prenantes de son activité et de son développement.   

Schema qui sommes nous

 

L'équipe opérationnelle : 

  • Sylvain Lhuissier : Délégué général de Chantiers-Passerelles
  • Sylvie Jolivot : Responsable du développement du Forum du travail d'intérêt général
  • Léa Grujon : Chargée de l'animation de la communauté

 

Le Comité de Partenaires :

Il réunit des administrations, fédérations et associations nationales.

 

Le Comité pluridisciplinaire et scientifique :

Il est composé de chercheurs qui travaillent avec le Forum du travail d'intérêt général dans le cadre de l'évaluation en cours.

 

 

Notre ambition : Donner un nouveau souffle au travail d'intérêt général

Le Forum du travail d'intérêt général est une initiative pour favoriser le développement de cette alternative humaine et efficace à la prison.

Il a vocation à améliorer la connaissance de cette peine, et à encourager sa mise en oeuvre. Pour cela, il valorise le rôle et l'intérêt de toutes les parties prenantes impliquées et encourage les interactions entre elles. C'est un organe au service des acteurs engagés pour le travail d'intérêt général : 

    • Services du Ministère de la Justice 
    • Structures d'accueil (collectivités territoriales, établissements publics, associations, entreprise chargées d'une mission de service public)
    • Tuteurs du travail d'intérêt général
    • Acteurs de l'accompagnement et de l'emploi (Mission Locales, structures de l'insertion)
    • Personnes ayant été condamnées à effectuer un travail d'intérêt général

 

 

Parti Pris

Le travail d’intérêt général est une sanction qui profite à tous, et une formidable opportunité pour notre société !

Cette peine sert la collectivité plutôt que de lui coûter, et présente par sa vocation pédagogique et réparatrice l’opportunité de réhabiliter le dialogue et la confiance entre la personne condamnée et la société. Enfin, elle ouvre notamment pour les jeunes la possibilité de rebondir après la peine, en découvrant un métier et un environnement de travail. 

Cette peine porte depuis plus de 30 ans une promesse que seule une implication collective soutenue peut permettre de réaliser. Pour aller plus loin sur cette promesse, les engagements doivent être davantage soutenus et partagés.

 

  

Nos Missions

Promouvoir 

  • Faire connaître le travail d’intérêt général en tant qu'alternative constructive et efficace à l’emprisonnement auprès des acteurs de la société 
  • Sensibiliser et encourager de nouvelles structures d'accueil dans la mise en place du travail d'intérêt général 

 

Partager

  • Favoriser le partage d’expériences et de pratiques entre les acteurs du travail d’intérêt général 
  • Valoriser l’engagement des parties prenantes du travail d'intérêt général, des coordinateurs et des tuteurs 
  • Faciliter pour les structures l’accueil du travail d’intérêt général au sein de leur organisation 

 

Outiller/Former

  • Développer une offre de formations à destination des tuteurs et encadrants du travail d’intérêt général 
  • Conseiller les acteurs qui souhaitent renforcer leur action en faveur du travail d'intérêt général
  • Faire en sorte que le travail d’intérêt général soit une expérience positive dans un but d’insertion professionnelle et citoyenne et de prévention de la récidive 

 

Evaluer

  • Evaluer l’utilisation qualitative et quantitative du travail d’intérêt général, ainsi que son efficacité en termes d’insertion et de prévention de la récidive, et mener une réflexion à l’échelle nationale sur cette mesure